Centrales et barrages

Le service produit une partie de l'électricité à partir de centrales hydro-électriques dont une fut construite en 1925 et les autres, en 1985. Hydro-Coaticook compte plusieurs barrages sur la rivière Coaticook, tant pour la gestion des réserves d'eau que pour la prévention des inondations et la production d'électricité. Elle dispose également d'équipements et de machineries spécialisés à la fine pointe de la technologie.

Pour toute information concernant les abonnements ou la facturation, vous pouvez vous adresser au service à la clientèle, à l'hôtel de ville, au 819 849-2721.

Pour des informations d'ordre technique, vous pouvez joindre Hydro-Coaticook aux ateliers municipaux, au 819 849-6331.

Si vous voulez formuler une plainte:

Procédures de plaintes

Sylvain Breault
Chef de division - Hydro Coaticook
819 849-6331
Courriel

Distances d'approche – travaux près de fils électriques moyenne tension

RIEN NE DOIT S’APPROCHER À MOINS DE 3 MÈTRES D’UN FIL MOYENNE TENSION!

  • ni vous!
  • ni vos équipements (échelle, grue, échafaudage, branche d’arbre, etc.)!
  • ni des matériaux de construction!

 Les dangers sont réels… et potentiellement mortels… Aucun risque à prendre!
Pour une situation d’urgence ou pour une circonstance qui requière de s’approcher à moins de 3 mètres, communiquez avec Hydro-Coaticook au 819-849-6331.
À la suite de l’appel, si une évaluation est requise, celle-ci est gratuite. Subséquemment, si des mesures doivent être prises, certaines peuvent impliquer des frais.

Les fils électriques de distribution à moyenne tension

Au sommet du poteau, il y a les fils à moyenne tension (entre 750 et 34 500 volts). Le plus souvent, il y en a trois ou un seul. Chacun de ces fils est déposé sur isolateur, souvent en porcelaine.
Ces fils métalliques n'ont pas de gaine isolante, ils ne sont donc pas isolés. Même si ces fils sont de faible diamètre, ils sont extrêmement dangereux!
Personne, ni un outil ou un matériau de construction, ne doit s'approcher à moins de trois mètres d'un fil moyenne tension.

Les fils électriques basses tensions

Un peu plus bas, on peut voir les fils électriques basses tensions (entre 120 et 600 volts). Ils peuvent présenter deux aspects : 3 fils séparés ou 3 fils torsadés.
Ces fils sont pratiquement toujours recouverts d'une gaine isolante. C'est à partir de ces fils que les maisons sont raccordées au réseau électrique. Attention : la gaine de ces fils peut être fissurée ou endommagée. Par précaution, évitez tout contact avec ce type de fil.

Pour d’autres éléments de sécurité, consultez le site d’Hydro-Québec

Inondations et sécurité électrique

Avant que l’eau n’ait commencé à envahir le sous-sol

Coupez le courant dans toute la maison afin d’écarter tout danger d’électrocution ou d’incendie :

  • Assurez-vous d’abord que vous n’avez pas les pieds sur un plancher humide et que vous n’êtes pas appuyé contre un objet métallique.
  • Avec un bâton sec, faites basculer l’interrupteur principal à la position d’arrêt.

Communiquez avec le service des mesures d’urgence de votre municipalité pour connaître l’état de la situation.

Lorsque l’eau commence à envahir le sous-sol

Ne touchez à rien ! Communiquez immédiatement avec Hydro-Coaticook au 819 849-6331 pour faire interrompre le service au compteur ou au poteau.

Quand les eaux se sont retirées

Avant de rétablir le courant ou de demander qu’on vous raccorde, consultez un maître électricien. Il vous dira quel est l’état de votre installation, effectuera les travaux nécessaires pour la remettre en bon état et, si le service a été coupé au compteur ou au poteau, demandera à Hydro-Coaticook de rétablir le service.

Pour en savoir plus, visitez le site de la Sécurité civile.

Consultez le site web d’Hydro-Québec pour obtenir une information complète et détaillée :

www.hydroquebec.com/residentiel

Responsabilités

Parmi les responsabilités du service d'Hydro-Coaticook, les plus importantes sont les suivantes:

  • assurer une continuité et une qualité de service à tous ses clients;
  • superviser la lecture, la calibration et le renouvellement du parc de compteurs d'électricité;
  • voir à l'entretien et à l'amélioration des centrales;
  • faire l'entretien et le prolongement du réseau électrique;
  • entretenir le réseau d'éclairage des rues de la ville;
  • améliorer la consommation énergétique de son réseau et des diverses installations et propriété de la ville;
  • maintenir l'entretien de la forêt urbaine sur les terrains de la ville et aux abords
  •  des lignes électriques.

Histoire Hydro-Coaticook

À la fin des années 1800, l'électricité était essentiellement utilisée à des fins industrielles. La ville comptait déjà plusieurs industries qui s'étaient regroupées pour assurer l'utilisation la plus équitable possible de l'eau de la rivière Coaticook. Naissait, en 1890, la " Coaticook River Water Power Co "(CRWP Co).

Au début des années 1900, la ville devint actionnaire de la compagnie. Elle n'utilisait alors l'électricité que pour des fins d'éclairage de rues. En 1925, pour répondre à la demande grandissante de ses résidents, le conseil municipal prit la décision de construire une centrale que l'on peut, encore aujourd'hui, voir dans le Parc de la Gorge.

Cette centrale ne tarda pas à ne plus suffire à la demande malgré l'ajout vers 1940 d'un groupe électrogène au mazout. C'est alors que la ville dut acheter une partie de son électricité à la Southern Canada Power et ce, jusqu'à la nationalisation de l'électricité au début des années 60, alors qu'Hydro-Québec est devenu le principal fournisseur d'énergie de la ville.

À l'époque, plusieurs villes distribuaient leur électricité comme service à leurs contribuables. La plupart de ces réseaux ont depuis été vendus ou cédés à Hydro-Québec. Aujourd'hui, il ne reste, dans toute la province, que neuf villes qui possèdent leur réseau de distribution.

Revenant à la "CRWP Co", à travers les années, la Ville de Coaticook racheta des parts et devint l'actionnaire majoritaire de la " Coaticook River Water Power Co ". Les actifs de cette compagnie se limitent aujourd'hui aux barrages de régulation situés au Vermont d'où origine la rivière Coaticook. Les trois lacs américains, ainsi contrôlés, servent de réservoirs à la production hydro-électrique des petites centrales de Coaticook.

La décision de conserver une autonomie en matière de distribution d'électricité a grandement contribué à l'essor de la Ville de Coaticook et constitue aujourd'hui un actif et un outil important pour la ville.